Le jeûne intermittent fait-il maigrir ?

Marre des régimes lents et privatifs qui vous sapent le moral ? Parmi les tendances alimentaires du moment, il y a le jeûne intermittent. Cette nouvelle manière de se nourrir aurait d’excellents avantages santé. Il s’agirait même du nouveau secret minceur. Mode d’emploi, avantages et précautions à prendre, je vous explique tous dans cet article.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent consiste à ne pas manger (mais continuer de boire), pendant une période donnée (plus ou moins longue), afin que le corps, privé d’énergie, puisse puiser dans ses réserves de graisses. Il existe plusieurs manières de pratiquer le jeûne intermittent. Les recherches scientifiques ont trouvé de nombreux bénéfices au jeûne intermittent pour la santé.

Certaines personnes adoptent le jeûne intermittent quasiment tous les jours de l’année. D’autres le font ponctuellement sur une ou plusieurs semaines (au printemps par exemple), ou réserve le jeûne aux week-ends. Chacun fait comme bon lui semble, et c’est d’ailleurs la flexibilité du fasting qui en fait sa popularité.

Les différents types de jeûne intermittent

salade

Le jeûne de 13 heures

Ce jeûne est parfait pour commencer. Certes, ce n’est pas le type de fasting qui vous donnera le plus de résultats rapidement, mais il en offre quand même si on n’a pas l’habitude de le pratiquer. Et c’est parfait pour commencer en douceur ! Ce jeûne consiste à ne manger que deux repas par jour,

La méthode 16/8

Ce type de jeûne intermittent consiste en l’alternance de périodes. Vous mangerez de 8 à 10 h. Pour jeûner ensuite sur une période de 14 h à 16 h. Cela inclut deux, trois repas ou plus. Exemple : prendre un goûter à 16 h et ne plus remanger jusqu’au petit-déjeuner du lendemain (entre 6 h et 8 h du matin). Cela équivaut à une période de jeûne de 14 à 16 h au total.

Le jeûne détox

Ce jeûne est parfait pour une remise en forme express. Le but est de ne pas manger pendant 24 h, une fois par semaine. Par exemple, on arrête de manger le mercredi soir après 20 heures, puis on prend le repas suivant le lendemain à la même heure. 

Le jeûne improvisé

Les différents types de jeûne intermittent, décrits précédemment, ont tous un protocole avec des « règles » bien défini. Néanmoins, il est également possible de ne pas respecter une méthode précise, et de faire son jeûne quand on en a envie. Pour être plus clair, on peut tout simplement ne pas manger quand on le souhaite. C’est le jeûne que je pratique le plus souvent. Il y a des matins où je n’ai tout simplement pas faim et je ne mangerais donc pas avant 13 h, en ayant dîné la veille à 20 h. J’aurai alors réalisé un jeûne de 17 h. Il suffit d’écouter son corps et ses envies.

Est-ce que le jeûne intermittent fait maigrir ?

femme qui a la ligne

Oui, le jeûne intermittent fait maigrir. C’est ce que les études ont montré. En effet, le jeûne en alternance permet de perdre 2,5 % de son poids en 3 semaines (l’équivalent de 2 kilos pour une femme qui en pèse 70).
L’avantage du jeûne intermittent est que vous pouvez le pratiquer aussi longtemps que vous le souhaitez !

Les avantages du jeûne intermittent

laboratoire

Laissez-moi vous présentez plus en détails tous les avantages du jeûne intermittent, que cela soit pour perdre du poids ou pour la santé en général :

  • Il élimine les toxines de l’organisme
  • Il diminue la production d’insuline et le stockage des graisses et du sucre dans l’organisme
  • Il réduit la tension artérielle, et prévient le diabète
  • Il réduit les inflammations
  • Il diminue le taux de glycémie et d’insuline
  • Il permet un meilleur contrôle des sensations alimentaires 
  • Il stimule la sécrétion de l’hormone de croissance
  • Il permet de mieux résister au stress oxydatif
  • Il améliore la performance physique et intellectuelle et diminue le temps de récupération 
  • Il diminue l’oxydation cellulaire et le vieillissement prématuré des cellules 
  • Il prévient le surpoids

Ce qu’il faut éviter pendant le jeûne intermittent

illustration oui ou non

Comme vous pouvez le voir, les avantages du jeûne pour la santé sont nombreux. Cependant, dans le cadre d’une perte de poids, il faut rester prudent. En effet, un jeûne intermittent doit être un minimum encadré, sinon attention aux dégâts pour la santé ! Pour éviter ces derniers, je vous conseille de bien vous renseignez en amont, et même de demander conseil à votre médecin ou à un professionnel de l’alimentation. Sinon, gare à la frustration, à la fatigue ou aux mauvais comportements alimentaires.

Se fixer des objectifs irréalisables

illustration objectif

Jeûner n’est pas un exercice à prendre à la légère et il ne faut pas le considérer comme quelque chose de simple. C’est pour cela qu’il est essentiel d’y aller pas à pas, progressivement. La priorité est de rester à l’écoute de son corps et des signaux qu’il nous envoie. Encore plus quand on le fait pour la première fois ! Ne commencez donc pas directement par sauter votre petit-déjeuner ou votre dîner du jour au lendemain. Par exemple, commencez par dîner à 19 h 30 au lieu de 20 h, et de déjeuner à 8 h au lieu de 7 h (si vous le pouvez), etc. C’est une bonne manière de commencer en douceur sans brusquer votre organisme. 

Ne pas s’hydrater suffisamment

eau

L’erreur numéro 1 lorsque l’on jeûne est de ne pas boire suffisamment d’eau. En période de jeûne intermittent, cette hydratation doit même être encore plus importante pour que le corps supporte ce changement et continue à fonctionner de manière optimale.
N’oubliez pas que l’élimination des déchets et des toxines passe par une hydratation conséquente. 
Quand on jeûne, la sensation de soif est souvent beaucoup moins importante. Et pourtant, il est essentiel de faire attention à s’hydrater et de boire au minimum 2 litres d’eau par jour. Le tout en buvant idéalement toutes les deux heures. En plus de cela, boire diminue la sensation de faim.

Trop manger pour compenser

dessert calorique

Quand on pratique le jeûne intermittent, il peut être très tentant de se jeter sur des aliments réconfortants (souvent gras et sucrés) et en plus grosse quantité pendant les prises alimentaires. Et pourtant, c’est une grosse erreur ! Si vous vous jetez sur tous et n’importe quoi alors vos périodes de jeûne s’avéreront inutiles ! Plutôt que de manger cette pizza que vous fait tant envie, privilégiez des repas riches en protéines maigres comme du poisson, ainsi qu’en végétaux et en céréales. Ces derniers rempliront bien votre estomac sans que cela ne vienne ruiner vos efforts.