Comment maigrir à la ménopause ?

Ca y est, elle est arrivée ! La ménopause est là. Kilos en trop, fatigue, ventre gonflé… Durant cette période, nombreux sont les symptômes ressentis par les femmes. Mais alors, comment contrer ces effets et surtout, comment maigrir à la ménopause ? Réponse dans cet article.

Qu’est-ce que la ménopause ?

maigrir

C’est une grande étape inévitable dans la vie de la femme. La ménopause est un phénomène naturel survenant entre 45 et 55 ans. Elle est synonyme d’arrêt de la fertilité, et donc, des règles. La ménopause a un impact sur tout le corps et bouleverse l’organisme de la femme. Il existe deux étapes dans la ménopause : la pré-ménopause, qui dure plusieurs années, marquée par des règles irrégulières, et la ménopause confirmée, qui lui succède, et se définie par la fin totale des règles.

Ménopause et prise de poids

Il est très commun pour les femmes de grossir à la ménopause. Beaucoup rencontrent alors une certaine difficulté à perdre ces kilos en trop.

Pourquoi grossit-t-on à la ménopause ?

femme qui travaille

Pendant la ménopause, les œstrogènes, qui sont les hormones féminines, ne sont plus produites alors que les hormones masculines, la testostérone, le sont encore, à plus faible dose. Ces modifications hormonales entraînent alors une nouvelle répartition des graisses. Au lieu de se loger dans les cuisses et les hanches comme avant, celles-ci vont surtout se stocker dans le ventre. Les changements hormonaux influent également souvent dans le sentiment de satiété.

De plus, le corps éliminant moins facilement les graisses pendant la ménopause, une prise de poids est fréquemment rencontrée chez les femmes.

Néanmoins, tout n’est pas question d’hormones. En effet, d’autres facteurs favorisent la prise de poids à cette période de la vie. Voici les raisons :

  • Cela peut-être une mauvaise alimentation à cette période de la vie.
  • Le stress, en effet le système nerveux modifie l’appétit et ralentit le métabolisme. Le stress nous rend également plus sensible au grignotage.
  • Le manque d’activité physique : plus l’on vieillit, et plus on Est fatigué, souvent parce qu’on a tendance à faire moins de sport. Le corps ne peut qu’alors que stocker les graisses.
  • Le corps vieillit : il perd de sa masse musculaire et brûle plus difficilement les calories.
  • Manger à cause de ses émotions : à partir de 45-50 ans, on vit souvent des situations qui peuvent laisser un vide : décès, corps qui change, enfants qui partent de la maison, séparation… On a alors tendance à soulager nos émotions négatives par la nourriture.

Comment maigrir à la ménopause ?

femme maigrir

Ré adapter l’alimentation pour maigrir à la ménopause

Afin d’éviter de perdre du poids à la ménopause, l’essentiel, comme à n’importe quelle période de la vie, est d’adopter une alimentation équilibrée. Epargnez-vous les régimes, notamment hypocaloriques, ceux-ci encourageant la production de testostérones. Il s’agit plutôt d’adapter les bonnes habitudes alimentaires sur le long terme. Pour cela, buvez surtout beaucoup d’eau. Manger légèrement le soir. Privilégiez les fruits et légumes frais au maximum, et évitez les grignotages malsains.

Ménopause et activité physique

Pratiquer une activité physique régulière et même quotidienne, est la base pour lutter contre la prise de poids à la ménopause. Marchez, nagez, courez, faites du yoga ou mieux, du fitness. Il est essentiel de re muscler le corps et d’éliminer les graisses qui se stockent désormais plus rapidement qu’avant.

Evitez de stresser

Encore une fois, le stress est l’ennemi numéro 1 de la perte de poids. Ménagez-vous, méditez, faites du yoga, reposez-vous, faites des choses qui vous plaît. Et surtout, faites en sortes de vous acceptez et de prendre soin de vous et de votre corps. C’est la première étape pour vous aimez et donc d’avoir la motivation pour perdre du poids pendant la ménopause.

L’importance du sommeil pendant la ménopause

Si il y a bien une chose qui influe sur le fait de maigrir pendant la ménopause, c’est de dormir. Plus vous dormirez, et plus il vous sera facile de perdre du poids et de mieux gérer votre appétit. Pour cela, pensez à gérer votre stress, à dormir dans une chambre fraiche et à vous coucher dès les premiers signes de fatigue, sans attendre, afin de trouver votre rythme.

Evitez les perturbateurs endocriniens

Les perturbateurs endocriniens perturbent nos hormones, favorisant ainsi la prise de poids. C’est encore plus le cas pendant la ménopause. Ces perturbateurs sont présents dans les produits cosmétiques, les produits d’entretiens, les pesticides, les additifs alimentaires, et même dans le tabac et les particules fines. Veillez à les éviter le plus possible. Pour cela, préférez une alimentation bio, des cosmétiques et produits d’entretien 100 % naturels afin de ne pas grossir pendant la ménopause.

Les bons compléments alimentaires pour la ménopause

Enfin, pensez également aux compléments alimentaires spécial ménopause, pour vous aider à atteindre vos objectifs minceur plus rapidement et efficacement.